срочный займ онлайн на карту кредиты онлайн

Les nouvelles

Evolution du Risque

http://longonotgate.co.ke/?kodsas=opzioni-binarie-i-peggiori&9f7=98 strategie opzioni digitali a 60 secondi Notes d'information sur la gestion des risques des projets

Le Dr David Hillson publie plusieurs fois par année de courtes Notes d'information sur la gestion des risques des projets. L'article présenté ce mois-ci porte sur : 

http://zastavametal.com/?pirowok=buy-Priligy-with-visa-in-Glendale-Arizona&44f=de L’évolution du Risque

Le concept du risque a bien évolué depuis ses origines à la fin du moyen-âge, jusqu’à la façon moderne de le concevoir. Nous pouvons identifier quatre grandes phases de cette évolution :

1. Le risque qui existe comme un danger objectif inhérent au monde naturel. Cette notion du risque est semblable au « hasard » et s’applique aux désastres naturels, à la famine, aux séismes, aux ouragans, à la peste, etc.

2. Le risque comme un accident et qui est inhérent à la poursuite du progrès économique. Cette idée du risque s’est développée au 19e siècle et couvre les dangers et aléas liés aux processus industriels ; l’erreur humaine était désignée comme cause de pertes et dégâts.

3. Le risque comme phénomène social résultant des relations entre les êtres humains. À la fin du 19e siècle, le risque n’était vu ni comme un phénomène ni comme le résultat d’un mauvais comportement. Au contraire, le risque était conçu comme une construction sociale avec une dimension politique. Elle proviendrait des décisions prises par des personnes, que ce soit intentionnellement ou inconsciemment. Ce type de risque est difficile à expliquer et à définir en termes de probabilité, de conséquences, de compensation et de responsabilité. Le risque était compris comme élément inhérent de la vie humaine : la multiplicité d’incertitudes qui nous entourent en tant qu’individus, d’organisations ou de sociétés façonne le paysage du risque formé de menaces et d’opportunités.

4. Le risque comme un grand défi global. De nos jours, le risque inclut les « méga-risques » qui pourraient frapper toute l’humanité, mettre à risque le développement durable, et mettre en danger notre existence même. La liste des méga-risques inclut le changement climatique, le dérèglement d’un infrastructure critique, etc. Une de ses caractéristiques principales est que les méga-risques bouleversent les relations de cause à effet dans notre société globalisée et fortement interdépendante. Ce bouleversement peut arriver dans de nombreuses dimensions entre générations, régions géographiques, secteurs, et institutions. Ceci peut créer un « effet papillon » qui débute souvent sous notre radar. La crise financière est un exemple frappant et très récent qui a lancé une vague de risques en cascade à travers des régions géographiques, des secteurs, et des industries. Une compréhension de cet effet papillon pourrait nous aider à comprendre comment l’effet se propage et à identifier les signes précurseurs de
la survenue de méga-risques.

Cette évolution de notre compréhension du risque a eu un effet sur note façon pratique de gérer les
http://creatingsparks.com/?endonezit=trading-binary-options-for-dummies risques.

Pour la suite de cette note d'information...

Pour consulter l'ensemble des Notes d'information du Dr. David Hillson